Rechercher
  • Pascaline

Apprendre la musique

Mis à jour : août 9

A l’heure où je boucle les sacs à dos de mes enfants pour les envoyer en camps de scouts, je m’apprête à aller à ma propre colonie de vacances ou plutôt de travail.

5 Jours de Yoga Iyengar intensif, 7 heures par jour, près de l’Abbay d’Orval, même si la bière on n’en boira pas, ou en « stoem » le dernier jour du stage.

Alors, le yoga Iyengar, ce n’est pas le yoga que je préfère, car c’est un peu tout ce que je ne suis pas : patience et précision. Patience pour rentrer dans la posture et précision grâce à l’aide de sangles, blocs, couvertures pliées au centimètre près, chaises et autres instruments de torture et rester les yeux ouverts pour la concentration.

Et pourtant…. après 5 jour de pratique, c‘est indéniable, le corps physique n’est plus le même.

Si on compare le yoga Iyengar au yoga Kundalini par exemple, le premier serait (selon moi) :

Le solfège et le deuxième la musique, ou encore

la danse classique versus la danse contemporaine,

l’ingénieur versus l’artiste,

la rigueur versus la fluidité,

le flamant rose versus le serpent

ou en puisant dans le monde minéral,

la pyrite versus l’amazonite, et pour ceux qui connaissent deux 2 ténors du yoga belge, Willy versus Huguette 😊


Deux sentiers ou ruisseaux différents, mais qui mènent à la même destination : l’océan, l’unité.


53 vues

Nous suivre

  • Sankalpa Yoga Facebook
  • Sankalpa Yoga Instagram
  • Pascaline Dewitte Linkedin

​© 2020 par Sankalpa Yoga. Créé avec SIFACIL.BE