Rechercher
  • Pascaline

Les simples


Dans la mythologie, on considère la montagne comme un symbole qui décrit les niveaux de maîtrises spirituels auxquels il faut parvenir avant de pouvoir s’élever au niveau suivant. Chacun à son rythme, petit pas par petit pas.

En écoutant un podcast avec Séverine Perron, auteure de l’Alchimie Végétale, j’ai eu envie de faire le lien avec les plantes qui nous éveillent à la sagesse personnelle.

On dit de la montagne, que la partie la plus basse représente la prise de conscience, qu’il y a quelque chose à guérir. On ne sait pas trop par où commencer et quand on est au début du chemin on cherche des guides, des passeurs ou passeuses qui peuvent nous éclairer.


On croit qu’on doit chercher loin, alors que la médecine végétale ou populaire nos rappellent que les plantes et remèdes dont nous avons besoin se trouvent autour de nos maisons. Les petites plantes, aussi appelées les simples, sont dans les champs qui nous entourent, à l’orée des bois, le long des trottoirs. Les meilleurs remèdes sont simples. La simplicité nous rappelle que tout est accessible, que tout est là.


La partie moyenne de la montagne est celle qui met à l’épreuve la connaissance acquise. Celle qu’on arpente seul(e), dans une autonomie totale. On y croise des plantes inconnues qui nous fascinent ou qui nous effraient.


La haute montagne représente un stade intensif de l’apprentissage. L’air y est plus rare et il faut beaucoup d’endurance pour ne pas faire marche arrière. Le sommet, c’est la confrontation avec la sagesse ultime. L’endroit où se trouve la plante rare, celle qui enseigne et qui révèle le guérisseur et guérisseuse en nous.

En fonction du degré de guérison que nous recherchons, nous allons peut-être devoir monter jusqu’au sommet de la montagne pour y trouver les plantes les plus complexes. Chaque terre a sa propre pharmacopée.


Mais en ces temps, où il nous est difficile d’aller chercher la plante rare et exotique, nous pouvons peut-être commencer à balayer devant nos portes et regarder déjà ce qui est là, à portée de nos mains, en toute simplicité.


Photo : Ferme du Bois-le-comte, lieu du stage de yoga et rituels pour les femmes du 6 au 11 juillet 2021 à Orval.




24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nous suivre

  • Sankalpa Yoga Facebook
  • Sankalpa Yoga Instagram
  • Pascaline Dewitte Linkedin

​© 2020 par Sankalpa Yoga. Créé avec SIFACIL.BE