Rechercher
  • Pascaline

Yama en mouvement : Aparigraha

Aparigraha, lâcher prise, le non-attachement Quel beau Yama en ce premier jour de printemps. Aparigraha est le dernier des yamas et personnellement, celui qui me parle le plus, et qui me donne le plus du fil à retorde aussi. C’est lâcher la grappe et surtout se lâcher les baskets aussi un petit peu. Ce yama nous invite à nous détacher ou plutôt ne pas avoir un attachement excessif à nos possessions (voiture, maison, compte banque,….), aux rôles que nous jouons (conjoint, parent, avocat, professeur de yoga, etc…), à nos activités (loisirs, sports, style de vie….), et à nos attributs (apparence, talents,….). Car rien n’est permanent, les cycles de la nature nous la rappellent tous les jours, ainsi que notre bref passage sur terre.

La pratique d'Aparigraha ne sous-entend pas un laisser-aller total pour errer dans la vie sans direction interne. Le grand défi d'Aparigraha est plutôt d’abandonner la folle idée que l’on puisse contrôler l’avenir et les événements extérieurs. C’est apprendre à mourir d'instant en instant à ce qui était pour se réinventer en renaissant à ce que l'Univers nous offre pour aller avec confiance dans la direction de nos ambitions. La photo postée ci-dessous est de mauvaise qualité mais est un petit clin d’œil à Mireille qui était du voyage en Inde en janvier dernier. Elle n’avait pas prévu qu’en allant chercher la joie lors de ce voyage elle allait se retrouver dans une chaise roulante. Elle n’a plus pu suivre les cours de yoga, par contre elle a appris le plus haut yoga qui soit en essayant de, malgré la tristesse et la colère, donner du sens à cette expérience et l'utiliser pour orienter le reste de sa vie. Et oui, on danse sur la photo 😊, Mireille si tu me lis, merci.


5 minutes de yoga : Comme nous sommes avant tout des êtres créatifs, je vous propose de danser et chanter aujourd’hui, peu importe que vos soyez doué ou non, tous les enfants du monde dansent et chantent, vous l’avez fait également, alors mettez la musique à fond et célébrez le printemps, comme le phoenix qui renait de ses cendres et advienne que pourra.

4 vues

Nous suivre

  • Sankalpa Yoga Facebook
  • Sankalpa Yoga Instagram
  • Pascaline Dewitte Linkedin

​© 2020 par Sankalpa Yoga. Créé avec SIFACIL.BE